LE PARCOURS ET LE TRAITEMENT DES DÉCHETS

Les déchets recyclables

Une fois collecté en colonnes de tri, chaque matériau est ensuite orienté vers des unités de recyclage spécifiques : il est donc important de bien trier à la source nos déchets d’emballage.

18 %

C’est le % de refus de tri moyen de déchets collectés et triés en trop. Les refus de tri sont des déchets qui subissent toutes les étapes techniques et financières d’une gestion de déchets valorisables, mais qui doivent ensuite être traités comme des déchets ménagers résiduels, car ils ne sont pas réemployables. Ils sont donc détruits.

Pensez-y : trier juste, c’est réduire ce taux, mais aussi garantir la sécurité du personnel de collecte et du centre de tri !

Le papier :


Le papier collecté est acheminé au centre de transfert de Choussy, déposé sur dalle, pour ensuite être chargé en semi-remorques et transporté en usine de recyclage de papier.

Le verre :


Le verre collecté est également emporté au centre de transfert de Choussy, stocké en alvéole, puis expédié par semi-remorques en verrerie (départements 42 et 71), pour y être recyclé.

Trier le verre, c’est préserver les ressources naturelles, protéger notre environnement… Le verre est recyclable à 100 % et à l’infini !

Les emballages ménagers :


Une fois collectés, les emballages ménagers sont acheminés au centre de transfert gravitaire de Choussy. Les camions bennes déchargent leur contenu dans des semi-remorques à fond mouvant alternatif (FMA) et ensuite transportés au centre de tri de Saran (45). Re-triés plus finement, les emballages seront ensuite envoyés vers les usines de recyclage.

Les ordures ménagères

Le parcours des OMR :

Une fois jetées, les ordures ménagères résiduelles sont collectées en porte à porte, ou en point de regroupement pour les voies difficiles d’accès, auprès des usagers des 40 communes adhérentes, selon un planning hebdomadaire.

7 équipes de collectes – chacune composée de 1 chauffeur et 1 ripeur par camion benne – sillonnent l’ensemble du territoire de 4h à 20h, du lundi au vendredi, et exceptionnellement le samedi, en cas de jour férié non collecté dans la semaine.

Les déchets collectés ne sont pas conduits immédiatement vers l’usine d’incinération :

Les camions bennes déchargent leur contenu au centre de transfert gravitaire du SMIEEOM à Choussy.

Les déchets sont déversés directement depuis les camions bennes dans des semi-remorques à fond mouvant alternatif (FMA) et ensuite transportés au centre d’incinération Valcante (Blois) ou au centre d’enfouissement de Villeherviers.

CETTE DERNIÈRE ÉTAPE EST IMPORTANTE !

En optimisant les transports vers les centres de traitement (usines d’incinération ou centre d’enfouissement) situés en dehors du périmètre syndical, nous mutualisons nos ressources pour diminuer l’impact économique, tout comme préserver l’environnement.

Le traitement des OMR :

• L'incinération :

Une fois collectées, les ordures ménagères sont incinérées ou enfouies, selon la disponibilité des exutoires.
Il existe un fonctionnement précis :

1 - Les camions déposent leur chargement dans la fosse. Ils sont mélangés à l’aide d’un grappin pour obtenir un combustible homogène.

2- Les déchets sont amenés par le grappin dans les fours et sont incinérés à une température d’environ 1 000 °C.

3 - Tout ne brûle pas. Il reste une fraction non combustible qui est appelée mâchefers. Elle est traitée spécifiquement : séparation des métaux (acier et aluminium) qui sont renvoyés dans les filières de recyclage, puis la fraction ultime est stabilisée et valorisée en travaux publics.

4 - Les fumées acides, issues de la combustion des déchets, sont refroidies et neutralisées par une injection de lait de chaux. Elles passent ensuite sur des filtres ce qui permet de piéger les poussières et les métaux lourds. Ces résidus appelés " Résidus des Fumées d’Incinération des Ordures Ménagères " (REFIOM) sont envoyés en centre de stockage de déchets dangereux, où ils sont stabilisés et stockés dans des conditions agréées. Les fumées ainsi épurées sont rejetées à l’atmosphère et contiennent essentiellement de la vapeur d’eau.

5 - Les gaz issus de la combustion alimentent des chaudières qui produisent de la vapeur. Celle-ci entraîne un turbo-alternateur qui produit de l’électricité (258 kw/tonnes incinérées).

Les paramètres de fonctionnement de l’usine sont enregistrés en continu et la surveillance est continue.

• L'enfouissement :

Le centre d'enfouissement technique (CET) a pour objectif de stocker les déchets ultimes, tout en limitant les risques de pollution et de contamination de l'environnement.
L'installation du site répond à des normes très précises et doit rester vigilante en matière de protection de l'environnement.
Le stockage des déchets ultimes permet par la suite de les valoriser en créant de l'énergie comme le bio-gaz.

LE SMIEEOM À LA CARTE

Cliquez sur votre commune pour obtenir des renseignements sur les jours de collecte, la déchèterie la plus proche et ses horaires d'ouverture, l'emplacement des colonnes de tri, etc.

Déchèteries

    Please prove you are human by selecting the cup.